Une nouvelle vague de menaces

La sécurité informatique est l’objet d’une récente étude menée par MELANI. La Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information a ainsi pu faire état d’une augmentation de fichiers Office truffés de virus. Diffusés par courriel, ceux-ci s’emparent d’un ordinateur via un maliciel (logiciel malveillant). Face à cette situation, MELANI formule trois recommandations : ne pas ouvrir ces fichiers, traiter les documents Office avec prudence et éviter d’en exécuter les macros.

Des attaques à la macro

Ces derniers temps, la sécurité informatique est fortement menacée par une vague de « macros piégés ». Désactivés par défaut par Microsoft, ces derniers sont activés par certains utilisateurs bernés d’une façon ou d’une autre par les hackers. Cette action enclenche par la suite le téléchargement d’un code malveillant qui aura raison de l’ordinateur visé.

Les deux maliciels… du moment

Locky et Dridex symbolisent les attaques à la macro du moment. Ce premier est un rançongiciel qui extorque de l’argent, après avoir chiffré les données des victimes. Dridex est quant à lui un cheval de Troie bancaire. Dans son collimateur se trouvent des comptes eBanking suisses, si l’on en croit l’administration fédérale dans son communiqué de presse du 2 juillet 2016. Cette entité n’a pas manqué de faire part de son inquiétude quant à l’impuissance des utilisateurs, alors que voilà déjà des dizaines d’années que le monde est entré dans l’ère numérique.