Une intrigue d’actualité

La série relate les aventures d’Elliot Alderson, jeune ingénieur en sécurité informatique pour la société Allsafe Security. Souffrant d’anxiété sociale et de dépression, Elliot est persuadé de ne pouvoir faire de rencontres qu’en piratant des comptes informatiques. Le jeune informaticien est plus tard approché par un mystérieux anarchiste se faisant appeler « Mr. Robot ». Celui-ci souhaite le recruter en tant que hacker pour le groupe « Fsociety ». Leur but est de rétablir l’équilibre de la société en piratant et détruisant les plus sociétés et institutions financières du monde.

Une série bien trop réelle ou une réalité proche de la série ?

Mêlant dynamisme et réalisme, la série Mr. Robot utilise des références technologiques reflétant une image fidèle et précise du milieu du piratage informatique. L’actualité scientifique et les attaques cybercriminelles vues dans la série sont non seulement plausibles mais surtout inspirées de faits réels. Soucieux du détail, les réalisateurs présentent des scénarios plus vrais que nature. Y sont notamment présentées les attaques DDoS et Zero-Day, attaques cybercriminelles les plus fréquentes au cours de l’année 2015. Elles rendent les serveurs inaccessibles, permettant ainsi aux hackers de soutirer les données numériques les plus critiques.

Au vu de la recrudescence des attaques cybercriminelles dont les sociétés et les institutions financières sont victimes actuellement, quelle leçon peuvent-elles tirer de cette série frôlant la réalité ?