Sécurité informatique, un enjeu de taille

La cybercriminalité est une véritable calamité d’autant qu’elle se répercute violemment sur la compétitivité des entreprises. De là, la sécurité informatique constitue un enjeu économique majeur puisqu’elle concerne tout le monde d’une part, et parce que les cybers attaques peuvent toucher n’importe qui d’autre part. En effet, les pirates ne choisissent plus leur cible, ils livrent combat à tout type d’entreprise que ce soit une grande entreprise ou une PME pour voler leurs données. Ils passent en revue tous les sites web dans l’espoir de trouver une faille pour assiéger les plateformes en question. Dans ce cas, la cybercriminalité peut affecter les performances et la réputation des entreprises, sauf si celles-ci protègent leurs actifs numériques.

Par ailleurs, plusieurs entreprises françaises ont déjà subi de lourdes pertes financières liées à des problèmes informatiques. Face à cela, elles doivent adopter des mesures pertinentes et efficaces pour se prémunir des actes de piratage informatique de plus en plus compliqués. A titre d’exemple, le vol de données s’est amplifié en 2013 avec une hausse de 62 %, selon Internet Security Threat Report où plus de 500 millions d’identités ont été objectées.

La sécurité informatique se limite d’une manière générale à certifier les droits d’accès aux données et aux ressources d’un système appuyé par la mise en place de mécanismes d’authentification et de contrôle des utilisateurs. La sécurité informatique doit être également étudiée de sorte à ce que ces derniers puissent exploiter le système d’information en toute confiance. C’est pourquoi la mise en place d’une politique de sécurité est primordiale.

Sécurité informatique : la norme ISO 27001 comme solution

L’ISO/IEC 27001 fait partie de la norme internationale du système de gestion de la sécurité de l’information. Elle concerne notamment la sécurité informatique en entreprise puisqu’elle aide les organismes à assurer la sécurité de leurs informations, notamment les données financières, les documents soumis à la propriété intellectuelle et les informations relatives au personnel. Elle met en avant les impératifs pour la mise en place d’un système de management de la sécurité de l’information. Il est à noter que la sécurité informatique n’est pas seulement une affaire de technologie, voilà pourquoi les entreprises devront prendre en compte de ces normes internationales pour prendre garde aux informations sensibles.

Les entreprises doivent aménager des outils efficaces pour revaloriser les mesures de protection mises en place d’une part et de méthodologies répondant aux standards internationaux pour se protéger contre les écueils informatiques d’autre part.