Les types de logiciels malveillants.

Comme son nom l’indique, un logiciel malveillant ou malware en anglais  est un programme développé dans le but d’infecter un ordinateur. Il s’intègre sans le consentement de son utilisateur afin de le nuire ou en tirer profit. Sans mesure prise pour assurer la sécurité informatique, ces logiciels peuvent entrainer d’énormes pertes pour l’entreprise. En prenant comme référence le dernier baromètre de checkpoint (Threat Index), voici les menaces qu’on rencontre les plus souvent dans les entreprises :

Le virus

Il s’agit d’un petit morceau de logiciel qui peut se répliquer et se propager d’un ordinateur à un autre en se fixant à un autre fichier informatique. Il opère en accédant, en volant, en modifiant des informations corrompues et les fichiers à partir d’un système informatique ciblé. Sality est considéré comme étant l’un des logiciels malveillants les plus redoutables à ce jour. Il infecte les systèmes Microsoft Windows pour permettre des opérations à distance et des téléchargements de logiciels malveillants supplémentaires. Des mesures de sécurité informatique permettent de se prémunir de ce type de problème.

Les vers

Worms en anglais exploitent les faiblesses des systèmes et cherchent à endommager les réseaux. Ils  fournissent souvent des charges utiles qui permettent le contrôle à distance de l’ordinateur infecté. Ici, nous pouvons citer le conficker, un ver qui permet des opérations à distance, des vols d’identifiants et des téléchargements de logiciels malveillants en désactivant les services de sécurité des systèmes Microsoft Windows. Dépourvus de sécurité informatique, les postes infectés sont contrôlés par un botnet, qui contacte son serveur de commande et de contrôle pour recevoir des instructions.

Le spyware ou Adware.

Ce type de logiciel malveillant prend le contrôle de votre ordinateur  pour recueillir des renseignements personnels à l’insu de son utilisateur. En ouvrant des pièces jointes, on peut cliquer sur des liens ou télécharger des logiciels infectés,  et spyware / adware est installé sur l’ordinateur. Dans le domaine de la sécurité informatique, HummingBad est parmi les logiciels les plus connus. Jusqu’à maintenant, il a réussi à infecter plus de 80 millions d’appareils mobiles. Ce logiciel malveillant procède en installant un rootkit persistant ainsi que des applications frauduleuses sur les appareils, qui permettent des activités malveillantes supplémentaires comme l’installation d’un enregistreur de frappes, le vol d’identifiants et le contournement des conteneurs chiffrés de courrier électronique utilisés par les entreprises.