Sauvegarde informatique : pour quelles raisons ?

De prime abord, la sauvegarde informatique, et en l’occurrence la sauvegarde de données a pour but de minimiser les conséquences des pertes de données informatiques. Elle fait partie des mesures dites préventives puisque la perte des données peut affecter n’importe qui, que ce soit une entreprise ou un particulier. Et les causes sont variées ; elles peuvent se produire à la suite d’une défaillance matérielle, d’une erreur de manipulation ou d’un virus quelconque. C’est pourquoi, il est plus que nécessaire d’entamer systématiquement une procédure de sauvegarde.

Une question se pose effectivement : « qu’allez vous faire si vous perdiez toutes vos données ? » D’ailleurs, cette question servait comme point de départ à la journée mondiale de la sauvegarde informatique, qui se passe annuellement le 31 mars et organisée par un comité indépendant appelé 614 A puisque perdre des données ou des fichiers constitue un vrai problème. Donc, le but de cette journée mondiale était de sensibiliser et surtout d’inciter les usagers d’ordinateurs, de tablettes et de smartphones à mettre en exécution une sauvegarde de leurs données.

1/3 des pertes de données sont accidentelles

Beaucoup de personnes manifestent une négligence par rapport à la protection de leurs données sur les différents terminaux. Nombre d’entre elles effectuent souvent la sauvegarde trop tardivement. Les organisateurs de ce fameux « World Backup Day » avancent des statistiques étonnantes : 30 % des utilisateurs n’ont jamais pratiqué une sauvegarde, 1ordinateur sur dix est infecté par un virus mensuellement et 113 appareils mobiles sont perdus chaque minute. De quoi faire réfléchir les utilisateurs. Notons également que 29 % des pertes de données sont accidentelles dues à une fausse manipulation.

Par ailleurs, les solutions ne manquent pas d’autant qu’elles sont simples et peu onéreuses. Au lieu de stocker sur une seule plate-forme, il faut penser à enregistrer une, voire quelques copies des fichiers sur un disque dur externe ou en ligne sur le cloud.