Sauvegarde informatique : bien plus qu’une procédure de routine

Beaucoup d’entreprises pensent que mettre en place un anti-virus ou un pare-feu suffit pour protéger son parc informatique. A l’heure où la cybercriminalité agit sur une très grande échelle, la sauvegarde informatique ne doit plus se limiter à une simple procédure de routine car les dégâts risquent d’être colossaux. A la place, l’entreprise devra procéder à une approche plus globale et prendre en compte tous les paramètres nécessaires pour une protection plus efficace.

Les paramètres de base

Le premier volet indispensable que beaucoup d’entreprises ont tendance à négliger est la mise à jour fréquente les logiciels installés sur leurs terminaux. En effet, la plupart des failles logicielles résultent de l’absence de mises à jour, constituant alors un grand portail d’accès aux actes de piratages informatiques. Bien que cela semble léger, c’est pourtant l’un des moyens les plus efficaces de protéger ses données informatiques. Ensuite, le BYOD ou le port de terminaux mobiles à usage personnel dans le réseau de l’entreprise constitue un des risques majeurs en matière de sauvegarde informatique. Or, cette pratique est utilisée par 40% des entreprises, d’où la prolifération des pertes ou vols de données, rendant le système informatique plus vulnérable aux attaques.

Miser sur des travaux de prévention

Afin de garantir l’efficacité de toutes ces stratégies de sauvegarde informatique et de protection des données, l’entreprise devra prendre certaines mesures de prévention instaurées dans l’organisation même de son entité. Pour ce faire, il est recommandé de sensibiliser et d’informer tous les utilisateurs du réseau en rédigeant une charte informatique comprenant tous les points essentiels dans la gestion des infrastructures. Il faut également limiter l’utilisation de terminaux mobiles et mettre en garde les utilisateurs sur les éventuels risques encourus dans cette pratique. Certaines entreprises proposent même des formations régulières sur les dangers informatiques. En un mot, la protection du réseau informatique est une affaire de tout le personnel de l’entreprise.