SaaS : de quoi parle-t-on ?

Le SaaS ou software as a service est décrit comme un service du cloud où les utilisateurs ont accès aux logiciels d’application et aux autres services via n’importe quel appareil disposant d’une connexion Internet. Les applications sont hébergées dans le cloud et peuvent être utilisées pour différentes tâches que ce soit par des utilisateurs personnels ou par des entreprises. En d’autres termes, vous n’installez pas le logiciel que vous voulez utiliser sur votre ordinateur, mais vous l’utilisez à distance.

En optant le mode SaaS, les entreprises peuvent délaisser le stockage de données en interne. Il n’est plus indispensable d’obtenir directement ses applications et de bénéficier de serveurs pour les héberger. Ajouté à cela, la maintenance et les mises à jour des applications seront gérées en externe par le prestataire. Il suffit aux employés de l’entreprise de disposer d’un ordinateur ou d’un autre terminal avec les codes d’accès au service en ligne pour pouvoir travailler car les fichiers sont sauvegardés dans le cloud.

On retrouve couramment le mode SaaS pour des logiciels d’applications relatives au CRM ou au webmarketing, entre autre les plateformes de gestion des campagnes e-mailing, les outils de web analytique et les serveurs publicitaires.

L’expression « logiciel à la demande » est souvent employée pour parler des services SaaS étant donné qu’il s’agit de location de logiciel et non d’achat. Comparé aux applications traditionnelles où l’utilisateur doit acheter le logiciel et l’installer sur son ordinateur, le mode SaaS s’apparente à un abonnement mensuel.

Quels sont les avantages ?

La gestion en mode SaaS permet à une entreprise de bénéficier de nombreux avantages :

  • Pas de coûts d’équipements supplémentaires, aucun logiciel à installer sur le matériel informatique de l’entreprise,
  • pas de données stockées en interne,
  • mise à jour des applications automatiques,
  • l’application peut être utilisée partout et n’importe quand : il suffit d’une simple connexion internet et d’un ordinateur,
  • la gestion en mode SaaS permet d’obtenir un niveau de sécurité généralement supérieur à la gestion en interne.

Les deux premiers avantages cités permettent en plus à l’entreprise de réaliser des économies sur ses investissements en matériel informatique.

Le mode SaaS est un service, dont le coût constitue une charge immédiatement déductible du résultat de l’entreprise, alors qu’un investissement est déduit du résultat par le biais d’amortissements étalés sur plusieurs années.

Les inconvénients du SaaS

Le mode SaaS présente toutefois quelques inconvénients, dont les suivants :

  • l’entreprise est dépendante du prestataire qui lui fournit le service, ce dernier possédant les applications et hébergeant les données de l’entreprise. Que se passe-t-il si ce dernier vous faisait défaut ? Déposait le bilan ? ou si un litige survenait ?…
  • de plus, il sera alors difficile pour l’entreprise de changer de prestataire et de lui transférer les données,
  • pour les applications souvent utilisées par l’entreprise et par plusieurs utilisateurs, le coût du fonctionnement en mode SaaS peut être nettement supérieur à l’acquisition de l’application.