Parc informatique : Windows XP parmi les OS les plus utilisés

Si on pouvait décrire la situation actuelle de Windows XP, on peut dire qu’il est en voie d’extinction sans échéance définie. La part de marché de ce système d’exploitation vieux de 13 ans s’est considérablement réduite depuis que Microsoft a décidé de mettre fin à son assistance technique. En 12 mois, elle est passée de 28 % à 16.94 %. La raison de cette décadence est que la correction des failles de sécurité a cessé de manière catégorique, ce qui constitue un réel danger pour les ordinateurs en réseau et connectés à Internet. De ce fait, la plupart des utilisateurs ont pris conscience du problème.

Un système désuet qui ne veut pas capituler

Bien que le système soit en nette régression, invraisemblablement, Windows XP a repris la deuxième place derrière Windows 7 dans la hiérarchie mondiale des systèmes d’exploitation desktop. Il dépasse même les parts de marché réunies de Windows 8 (3.52 %) et Windows 8.1 (10.55 %), soit 14.07 %. Ces deux systèmes n’ont pas donné de bons résultats car ils ont peu progressé deux ans et demi après leur commercialisation. Et ces chiffres en disent long sur la situation du parc informatique mondial et sur les attentes des consommateurs.

Il est à noter que cette relative performance de Windows XP résulte du fait qu’il reste largement présent dans des pays où les ressources manquent et où renouveler un ordinateur ou un système n’est pas forcément évident. A part cela, XP se pirate facilement et se trouve très implanté en Inde et en Chine.

Actuellement, Windows 7 est incontestablement le leader au niveau mondial. Il est même passé en phase de support étendu au mois de janvier. Il progresse indéniablement pour atteindre un seuil sans précédent à 58.04 % du trafic enregistré. En clair, à l’échelle du parc informatique mondial, 6 ordinateurs sur 10 fonctionnent sous Windows 7. Quant à Windows 10, sa présence sur le marché semble dérisoire avec 0.09 %. Toutefois, Microsoft mise sur cet OS accessible en version Technical Preview pour en finir définitivement au légendaire XP.

Bref, le géant américain fait figure d’exception dans le monde du PC avec un OS Windows présent sur environ 9 machines sur 10.