Le paramétrage requis pour une migration réussie

Un serveur Exchange sur site ne dispose qu’un seul pare-feu. Ce composant de sécurité est pourtant très sollicité dans le trafic de messagerie électronique. Le transfert vers le Cloud amène alors  un technicien ou  un prestataire informatique externe à l’optimiser au maximum. L’opération inclut la configuration d’une répartition directe des accès à Internet. Celle-ci vise à fluidifier le trafic des données sur des réseaux externes. Sur Cloud, de nombreuses  instances de pare-feu entrent en jeu pour garantir la sécurité des connexions internet directes. La mise en œuvre d’une solution globale de pare-feu s’impose aussi comme un impératif. Celle-ci permet une gestion optimale des réseaux distribués, via une commande centralisée.

Un système hybride : une bonne idée ?

De plus en plus de prestataires informatiques voient en un système hybride, un moyen de sécuriser au mieux son réseau informatique, voire le garant de la continuité des activités d’une entreprise. Cette option permet aussi de simplifier le transfert des paramètres utilisateur. Il ne sera effectivement pas utile de tout déplacer (profils, carnets d’adresses…) vers le Cloud. En d’autres termes, certaines données resteront stockées sur Exchange sur site. Elles peuvent par exemple être réparties dans diverses catégories, par ordre d’importance. Le plus souvent, les données jugées « sensibles » ne sont pas transférés vers le Cloud.