La maintenance informatique laisse place aux tests qualité

Si autrefois, la maintenance informatique était le poste de dépense privilégié des DSI, il n’en est plus rien actuellement. En effet, avec la modernisation du processus lié à l’infrastructure IT, le système d’informations d’une entreprise troque cette activité contre les tests de qualité pour logiciels. En clair, près de 50% du budget de dépenses du SI sont attribués aux tests de qualité.

Un choix tourné vers l’externalisation

Actuellement, la gestion du système informatique suit les nouvelles tendances en matière de technologie. Cette transformation digitale incite les responsables informatiques des entreprises à opter pour l’externalisation de la maintenance informatique. Ainsi, au lieu de dépenser une somme colossale dans cette activité, elles préfèrent dédier sa gestion à des prestataires externes. Une solution qui semble trouver tout son avantage étant donné que les coûts liés à l’infrastructure IT seront réduits et le travail sera pris en charge par des professionnels. Il n’est d’ailleurs pas rare que la plupart des DSI optent pour cette voie compte tenu des nouveaux systèmes et applications (Cloud, Big Data, etc.) qui introduisent les entreprises dans l’ère de la modernisation.

La DSI au service de la relation client

Bien qu’elle ait une fonction technique, la DSI s’intéresse de plus en plus à l’expérience utilisateur. C’est la raison pour laquelle nombre d’entreprises misent sur la qualité et la fiabilité des applications. Elles entrent ainsi dans une phase d’exploitation des comportements des utilisateurs, d’où une nécessité d’investir davantage dans la relation client. Pour ce faire, elles travaillent actuellement sur leur e-réputation et développent leur image à travers les médias sociaux et autres plateformes interactives. Ainsi, sans pour autant délaisser la maintenance informatique, les tests logiciels prennent une importante envergure dans la transformation digitale, visant à propulser l’entreprise dans le développement numérique.