L’époque des méga-deals révolue

Selon des analystes, l’infogérance fait actuellement l’objet d’un changement notable. Cette prestation voit en effet ses contrats augmenter en nombre sur le long terme, mais diminuer en valeur unitaire. En d’autres termes, les entreprises préfèrent engager un certain nombre d’experts en outsourcing, plutôt que de signer un contrat pluriannuel avec un seul prestataire. Les analystes d’ajouter qu’elles voient en ce mode opératoire une source d’avantage stratégique, et non d’économies significatives.

Changement de nature

L’évolution de l’infogérance n’est pas confinée sur le seul point relatif au contrat. Ces derniers temps, cette prestation change effectivement de nature. Selon toujours les analystes, les prestataires ne sont plus sollicités pour la maintenance du parc informatique ou les sauvegardes des serveurs. Le travail consiste plutôt à répondre, de manière ponctuelle, aux attentes de chaque profil d’utilisateur d’une entreprise. Il peut aller donc de la réparation de l’ordinateur portable d’un haut-responsable, jusqu’à la gestion d’une station de travail d’un opérateur en machine industrielle. Le délai d’intervention peut ainsi varier d’un profil de travailleur à un autre.

Le Service Desk

Le Service Desk constitue l’une des prestations les plus sollicitées en matière d’infogérance. Il consiste en premier lieu à gérer tous types de soucis d’ordre technologique, auxquels les collaborateurs d’une entreprise peuvent être confrontés. Le Service Desk inclut également le Out-tasking, c’est-à-dire des prestations spécifiques à la demande, ainsi que des prestations personnalisées basées sur les besoins spécifiques d’un client. Par ailleurs, le Service Desk donne lieu à un transit de données. L’entreprise peut alors être amenée à louer les services d’un outsourcer, afin de s’assurer que ces données sont stockées selon les « règles de l’art ».