Infogérance PME : une solution de maintenance informatique avantageuse ?

De manière générale, les entreprises ont recours à l’infogérance parce que l’informatique ne fait pas partie de leurs activités. Dès lors, confier un service informatique à un prestataire spécialisé permet à une PME, en particulier, de se consacrer pleinement sur ses objectifs de production. Le suivi permanent est une formule classique, au même titre que l’assistance téléphonique ou le déplacement sur site d’un technicien de maintenance informatique. La concurrence fait rage parce que les prestataires ont très tôt compris que les TPE-PME sont très demandeurs et très preneurs des services de prestataires spécialisés ; et cela va de soi que la concurrence est gage de bon rapport qualité-prestation. Ces services sont souvent offerts en pack, donc concrétisés par un contrat d’infogérance.

Contrat d’infogérance : gare aux clauses cachées !

Avec certains prestataires, la réduction du coût du déplacement de l’expert ou bien l’accès à la hotline gratuite est assujettie à un abonnement mensuel. S’y ajoute le montant minimal du contrat d’infogérance (environ 140 euros HT par mois), sans compter que le contrat doit représenter une importante partie du parc informatique (généralement 75 %). Dans tous les cas, les tarifs affichés sont hors taxe et s’accompagne de conditions minutieusement régulées. Comme le veut la tradition commerciale, le formulaire de souscription au contrat foisonne en astérisques qui renvoient à des conditions restrictives, rédigées dans un format illisible. Prudence est mère de sûreté, comme on dit.