Les différents types d’hébergement informatique

L’hébergeur a pour rôle de tout mettre en œuvre pour respecter ses engagements et rendre les sites hébergés disponibles à la consultation. Mais il est nécessaire de signaler qu’un prestataire en hébergement informatique n’est pas tenu d’une surveillance générale de tous les contenus qui lui sont soumis. Cependant, il doit supprimer tout type de contenu illicite comme la pornographie, l’antisémitisme, les luttes obligatoires contre les crimes contre l’humanité, les incitations à la haine, le racisme… Pour le bon fonctionnement de son travail, un dispositif de signalement doit être mis à la disposition de tous pour signaler tout abus.

Les catégories d’hébergement informatique

Quand on parle d’hébergement informatique, il ne s’agit pas d’une seule et unique offre. On peut distinguer différentes catégories qui correspondent aux besoins des clients. Voici quelques exemples :

Hébergement mutualisé

Appelé également hébergement partagé, il s’agit du partage d’un même serveur entre plusieurs sites. Le but est de mutualiser les coûts. Le client mutualisé ne dispose pas des droits d’administrateur sur son serveur et pour l’ajout de certaines technologies, il devra passer par l’hébergeur. Il est important de noter que dans ce type d’hébergement, si l’un des sites est trop gourmand, les autres en pâtiront. Pour ce type d’hébergement informatique, il appartient à l’hébergeur de s’occuper de tout.

Hébergement dédié

Si l’hébergement mutualisé propose des formules moins chères, la gamme dédiée permet de disposer de son propre serveur et de l’utiliser tout seul. En formule dédiée, le client peut héberger d’autres sites et dispose de carte blanche sur toutes les ressources.

Hébergement E-commerce

Pour choisir un bon hébergeur, il est essentiel de déterminer quels sont les intérêts du site et s’il est pour un usage personnel ou professionnel. Dans ce dernier cas, il est conseillé d’opter pour un hébergeur E-commerce. Cela permettrait au client de disposer de toutes les fonctionnalités nécessaires pour les transactions commerciales.