Infogérance : un secteur en plein essor

Suite au progrès de l’externalisation du système d’information (SI) et à la montée des acteurs Clouds, l’infogérance a pris une place de plus en plus considérable dans le secteur des services informatiques.

Désormais, dans le but d’améliorer à moindre coût la qualité de leurs services, plusieurs entreprises confient la totalité ou une partie de son SI à des fournisseurs externes et autonomes appelés « outsourceurs ». Face à la multiplication de ces demandes d’externalisation, ces derniers ont profité de la nouvelle tendance pour se développer. Ainsi, pour se démarquer de la masse, la plupart de ces prestataires a commencé à proposer des offres de plus en plus qualificatives et spécifiques. Cette forte croissance du métier infogérance a fortement ébranlé le modèle de business des acteurs de taille moyenne. Une question se pose : « Ces petites entités sauront-elles surmonter l’hégémonie des grandes entreprises pour rester dans la course ? ».

Un véritable challenge intergénérationnel

Récemment, l’avènement des infogéreurs de nouvelle génération est devenu légitime. Cette apparition imprévisible dans le secteur de l’infogérance change la donne sur le marché. Elle a entrainé l’émergence des outsourceurs qualifiés traditionnels et évolués. Des critères bien définis différencient ces derniers. Tout d’abord, les premiers regroupent les hébergeurs qui fournissent seulement les besoins basiques tels que la messagerie, le parc Microsoft / Linux / autres, les serveurs fichers, etc. Quant aux seconds, il s’agit des entreprises qui offrent des services beaucoup plus spécifiques impliquant un savoir-faire pointu et particulier. En effet, leurs offres exigent des compétences significatives en SOC (Security Operations Centre) externalisé, sur des solutions d’un éditeur ou constructeur (AS/400, Mainframe, ERP et autres suites applicatives, etc)…

Les exigences du marché

Face à cette concurrence féroce, chaque entreprise se doit d’être au niveau pour rester compétitive sur le marché. Ainsi, deux facteurs moteurs sont à énumérer dont, les infrastructures et l’infogérance. Actuellement, il ne s’agit plus de simples services fondamentaux de qualité mais d’un véritable accompagnement client allant de l’amont à l’aval. Pour cela, réussir son business dans le domaine de l’infogérance demande des investissements colossaux. Effectivement, due à la spécificité des services proposés, ces financements sont indispensables pour les infrastructures et les formations des personnels.