Archive for 16 novembre 2016

Société de service informatique : la nécessité des collaborations

L’utilité du soutien d’une société de service informatique

Le modèle Cloud est aujourd’hui l’une des dernières avancées technologiques à adopter pour les entreprises. Mais pour que la transition réussisse, il faudra que les TPE et PME œuvrent ensemble et sachent trouver les sociétés de services informatiques qui vont les aider à avancer.

L’enquête Oracle

À l’heure où le digital et l’accompagnement des sociétés de service informatique sont au cœur des processus d’évolution des entreprises, la plateforme Oracle a enclenché son projet IaaS (building a business that innovates). Ce dernier tente de connaître l’état des collaborations entre les firmes d’aujourd’hui. Il s’agit d’une enquête réalisée auprès de différents professionnels. L’objectif est de savoir si l’utilisation du Cloud permettra de régler les problèmes et d’améliorer les partenariats. Les résultats montrent un véritable manque de collaboration. Seulement plus de 60 % des sociétés estiment que la mise en place du modèle Cloud ne peut se faire sans la concertation entre les branches opérationnelles et les services informatiques. 33 % constatent que le Shadow IT est un frein à l’accomplissement du projet. Enfin, les 40 % affirment que c’est par incompréhension que les départements opérationnels n’arrivent pas à trouver la véritable utilité du Cloud.

L’état des lieux

Pour que le Cloud soit vraiment efficace, il faudra d’abord que les entreprises changent de position quant à leur façon de collaborer et leur manière d’utiliser les nouvelles technologies. Selon l’étude Oracle, les firmes sont confrontées à de nombreux problèmes. Vous avez, en premier lieu, la mauvaise intégration des applications qui concerne la moitié des sociétés. Ensuite, il y a les délais de déploiement qui eux aussi empêchent un meilleur usage des outils. Enfin, l’intégration des services utilisés ne se fait pas aussi facilement qu’on ne le croit. Et puis il y a les autres problèmes qui demandent l’intervention d’une société de service informatique. On remarque, par exemple, que la gestion du Shadow IT est sujette à de nombreuses complications si l’on ne mentionne que les dysfonctionnements et les problèmes de sécurité informatique.

Maintenance informatique : le dépannage à distance est possible

La télémaintenance informatique

Grâce à des applications et des supports techniques efficaces, il est devenu possible de trouver facilement des solutions IT. La maintenance informatique peut en effet se faire à distance. Les techniciens répondront donc aux requêtes des entreprises clientes après avoir vérifié les détails du problème. Les opérations de dépannage se feront en ligne via des interfaces intuitives.

Quels avantages ?

Bien sûr, les problèmes peuvent survenir à tout moment et souvent le dépannage est tellement coûteux que les sociétés préfèrent régler leurs problèmes en interne. Le prix proposé inclut, dans la majorité des cas, les frais de déplacement. Grâce à une maintenance informatique à distance, les clients bénéficient d’une prestation à moindre coût. La disponibilité est aussi un problème quand il faut prendre rendez-vous avec un technicien et attendre des jours avant que les dysfonctionnements ne soient totalement réglés. Les dépannages en ligne sont toujours accessibles et procurent un gain de temps considérable. Il suffira que la société dispose d’une connexion et que les supports soient installés si elle désire avoir une assistance. Les directives de dépannages sont claires et ne nécessiteront aucun matériel sophistiqué.

Des solutions informatiques plus accessibles

Les sociétés n’ont pas toujours le temps de chercher une entreprise spécialisée et les solutions sont souvent complexes et nécessitent des montages difficiles. Mais avec à une maintenance informatique en ligne, toutes les démarches dans la résolution des problèmes sont bien détaillées. D’ailleurs, un logiciel de support technique sera suggéré pour plus de facilité. Il s’agit d’un outil utilisé par toutes les entreprises IT qui propose des services externalisés. En plus des dépannages, l’infogérance et la gestion des parcs informatiques peuvent aussi se faire à distance. Et puisque le Cloud est aujourd’hui la tendance en matière de sauvegarde informatique, les prestataires expérimentés s’assureront que ce type de technologie soit accessible à leur client. Enfin, la protection des données est essentielle et c’est pour cette raison que de nouveaux systèmes de sécurité seront aussi conseillés.

Entreprise informatique : quand le IT veut transformer l’économie

Entreprise informatique : les nouveaux partenariats

De nombreuses régions européennes souhaitent dématérialiser leurs activités et disposer d’une entreprise informatique qui leur est dédiée. La croissance économique ne pourra se faire sans passer par l’innovation technologique. Les institutions privées et publiques seront donc amenées à s’équiper de nouvelles structures informatiques.

L’initiative du canton de Jura

Les autorités du département de Jura souhaitent fonder une unité informatique qui les aidera à faire avancer la localité. Le projet a déjà été présenté aux différents partis politiques. Il s’agit ici d’une collaboration entre les acteurs publics et privés dans le but d’innover l’économie. L’entreprise informatique créée aura comme mission d’accompagner les institutions durant l’utilisation des outils informatiques. Cette démarche sera également dédiée aux jeunes diplômés qui désirent s’investir dans le domaine des nouvelles technologies. Les premières améliorations se feront au niveau des structures informatiques de l’administration fiscale. Selon les prévisions des responsables, le programme sera aussi appliqué dans d’autres secteurs. La proposition devra également intéresser les autres cantons et communes limitrophes de Jura. Un projet de loi sera prochainement discuté par le Parlement jurassien afin de mettre en place la nouvelle société IT.

Quelques détails sur le projet

Cette petite région de la Suisse projette en réalité de munir son administration de structures informatiques modernes. Pour ce faire, elle compte s’investir dans la nouvelle unité en devenant actionnaire majoritaire. Elle décidera alors des directives à prendre au niveau de l’entreprise informatique. Les prestataires privés devront soutenir la république de Jura en mettant leurs compétences à la disposition des institutions. Il s’agit ici d’un modèle à suivre pour les PME et TPE européennes. Et dans un monde où la sécurité informatique devient très problématique, l’unique moyen d’avancer est d’avoir des structures modernes et performantes. Les sociétés informatiques partenaires auront comme mission de s’occuper de la sauvegarde et de la maintenance informatique.

Sécurité informatique : les hackers s’attaquent à un central de chauffage

Un problème de sécurité informatique ?

Si le paysage blanc de la Finlande ne cesse d’attirer les touristes, le froid intense (-7°C) demeure quand même le véritable souci des habitants. Les hackers ont certainement été au courant de la situation quand ils ont décidé d’attaquer le dispositif de chauffage central de la petite localité de Lappeenranta. De nombreuses maisons sont restées givrées pendant un certain temps à cause d’un système de sécurité informatique défaillant.

La nature de l’attaque

Les médias locaux parlent d’attaques par DDoS (déni de service distribué). La méthode consiste à rendre un serveur ou une structure informatique inutilisable en saturant la bande passante et en épuisant les ressources du système. En d’autres termes, les cybercriminels ont eu recours à de nombreux ordinateurs pour surcharger le réseau et pousser les appareils à être hors service. En effet, faute d’une meilleure sécurité informatique, la structure centrale ne cesse de se réinitialiser. Cela a entrainé l’arrêt total des activités des machines de chauffage. Il aura fallu du temps pour que les techniciens de maintenance informatique arrivent à régler la situation. Et comme toujours, l’identité des responsables demeure inconnue.

Comment cela a-t-il pu arriver ?

Et bien, tout commence par les unités de commande centrale qui utilisent le système Windows CE. C’est grâce à elles que les pompes, les climatiseurs et l’intégralité des appareils de chauffage peuvent être gérés. Ces outils disposent d’un serveur web accessible en ligne pour plus d’efficacité. C’est d’ailleurs, par là que les hackers ont attaqué. La défaillance se situe donc réellement au niveau du système de sécurité informatique. Le DDoS est une technique très répandue sur le web. Et souvent, ce sont les entreprises américaines qui sont les plus concernées. Il faut noter qu’une situation similaire est aussi arrivée à des géants tels que Twitter et Amazon. La meilleure façon de se protéger de ces cybercriminalités serait alors de faire appel aux services d’une société informatique spécialisée.

Sécurité informatique : les hackers ciblent aussi les centres hospitaliers

La sécurité informatique des hôpitaux

Les grandes entreprises commencent à se munir de meilleurs systèmes de sécurité informatique afin de se protéger des agissements des hackers. Mais ces derniers semblent avoir trouvé des cibles faciles en choisissant les centres hospitaliers et les maisons de santé.

Les cas d’attaques aux USA et en Angleterre

Les Américains ne s’attendaient certainement pas à ce que les hackers s’en prennent aussi aux systèmes de leurs hôpitaux. Et pourtant, c’est ce qui est arrivé quand l’un des plus grands centres hospitaliers de Californie s’est plaint d’avoir été victime d’un ransomware. Ce programme malveillant a pris en otage la totalité des données de l’établissement médical et les cybercriminels ont exigé une rançon de plus de 3 millions de dollars. Ce même incident est survenu en Angleterre, quand un virus a pénétré dans les SI du NLAG (Northern Lincolnshire and Goole NHS Foundation Trust) en grillant son dispositif de sécurité informatique. Ce qui a forcé celui-ci à suspendre l’accès à toutes les données et à informer les patients d’une réinitialisation des structures.

Comment bien sécuriser son système informatique ?

De nombreuses suggestions sont accessibles un peu partout sur la toile quant à la meilleure manière de protéger une structure IT, mais les solutions informatiques les plus efficaces sont proposées par les sociétés spécialisées dans le domaine. Il faut savoir que c’est grâce à leurs compétences et leurs expériences que ces entreprises modernes ont su gagner la confiance de leur partenaire. Les services peuvent être multiples selon les besoins des clients. La sauvegarde et la sécurité informatique demeurent prioritaires dans la majorité des cas. La tâche consistera à munir les structures d’un système de protection en suivant un plan de sécurité détaillé. L’objectif est de défendre la société (PME, TPE ou autre) contre les virus, les programmes malveillants et le piratage ainsi qu’à limiter les risques de pertes de données.

Société informatique : la révolution de la Digital Workplace

Une nouvelle tâche pour les sociétés informatiques

L’univers des professionnels ne cesse d’évoluer. Grâce à la Digital workplace, les travailleurs pourront réaliser des tâches à tous moment rien qu’en se connectant aux bases de données d’une entreprise. Mais en raison des éventuels risques de cybercriminalité, le soutien d’une société informatique sera toujours utile.

La consumérisation

En informatique, ce néologisme signifie le fait d’associer l’utilisation personnelle et professionnelle des outils technologiques. Ce terme est utilisé dans l’univers de la digital workplace car il convient parfaitement au contexte. Les techniciens seront, par exemple, amené à user personnellement des applications qui leur permettent d’accéder au système d’information des entreprises. Dans le passé, les logiciels étaient des supports classiques indispensables pour les grandes sociétés, mais difficiles à manier pour les professionnels. C’est surtout en raison de leur complexité et peut-être de leur manque d’ergonomie. Mais comme les solutions proposées par les sociétés informatiques, le digital vient à la rescousse afin de simplifier les activités. La digital workplace aura donc comme premier objectif d’innover les applications pour un meilleur usage. La mobilité est le deuxième élément important. Il faut savoir que la majorité des collaborateurs en Europe ont tendance à œuvrer en dehors de l’entreprise. Grâce à un accès mobile au système IT de cette dernière, ils pourront travailler efficacement.

Mieux résoudre les problèmes informatiques ?

Puisque les professionnels auront l’entière responsabilité sur le type d’outil qu’ils utilisent, on pourrait facilement identifier l’origine des problèmes informatiques. Cependant, l’entreprise devra quand même se munir d’un bon système de sécurité et de sauvegarde informatique. L’essor du numérique, notamment du DSI, suppose malgré tout des problématiques de sécurité. Les services des sociétés informatiques deviendront indispensables au fur et à mesure que la technologie avance. Dans le cas de la digital Workplace, les applications concerneront chaque partie de l’entreprise allant de la gestion interne jusqu’à la relation client en passant par l’organisation. La transformation numérique sera inévitable, mais nécessitera une bonne préparation.