Archive for 18 décembre 2015

Sauvegarde informatique : le Cloud a-t-il vraiment tous ses mérites ?

Cloud : une solution de sauvegarde informatique en ligne

Si depuis toujours, on a pu s’en sortir avec le stockage de nos données informatiques en local, pourquoi devrait-on avoir besoin de la sauvegarde informatique en ligne du jour ou lendemain ? Est-ce que cette solution offre plus que quelques Go de plus sur un serveur ?

Le Cloud en quelques mots

En utilisant les termes les plus simples, le Cloud et une solution qui rassemble la sauvegarde informatique en ligne et la gestion des données. C’est donc un service proposé à tous les utilisateurs d’Internet de réaliser toutes les activités effectuées sur le PC en ligne. Chose qui est habituellement réalisée en local. De cette manière, il est possible d’accéder à toutes les données qui y sont stockées n’importe où, n’importe quand et via n’importe quels appareils. Par la même occasion, elles peuvent être éditées.

Stocker les données en toute sécurité

La question qui nous intrigue le plus dans cette solution de sauvegarde informatique en ligne concerne la sécurisation de nos données. Pourtant, il est porté à la connaissance de tous que les fichiers placés dans l’espace de stockage en ligne ne sont pas chiffrés. En fait, le cryptage ne se fait que lors du transfert des données. De cette manière, toutes les informations sont entièrement gardées à l’abri des regards indiscrets.

L’adoption de la sauvegarde informatique « Cloud » permet ainsi à tous les utilisateurs de toujours avoir un œil sur ses données tout en bénéficiant d’un bon niveau de sécurité.

 

Maintenance informatique : importance de l’opération

Le B.a. Ba de la maintenance informatique

Garantir une protection à l’ensemble des données informatiques que l’on sauvegarde dans un serveur ou un ordinateur est primordial. Il est important de les sauvegarder dans un lieu sûr pour que les informations les plus confidentielles ne tombent pas entre les mains des personnes de mauvaises intentions. Mis à part la sauvegarde, il est également important de disposer d’un parc informatique à la fois à jour et sans faille au niveau de la sécurité au risque de compromettre la préservation des données. C’est dans ce contexte que la maintenance informatique entre en jeu.

La maintenance informatique est-elle vraiment utile ?

Une fois que le parc informatique a été mis en place et configuré en fonction des besoins de son utilisateur, il est maintenant essentiel de parfaire son système. En effet, il s’agit d’entamer la mise en place d’un programme de maintenance informatique de manière régulière. Une opération qui permet de disposer de la dernière technologie logicielle et entièrement mise à jour. Dans la plupart des cas, procéder aux mises à jour des logiciels ne permet pas seulement de disposer de la dernière nouveauté, cette pratique permet également de bénéficier d’un niveau de sécurité plus important. La raison en est toute simple : la mise à jour permet de se protéger contre les personnes pouvant faire usage des données informatiques à mauvais escient en comblant les failles qui peuvent être présentes dans le logiciel.  Cette opération est ainsi une étape importante pour garantir un bon fonctionnement des ordinateurs et des serveurs.

En quoi consiste la maintenance informatique ?

Pour faire simple, la maintenance informatique est un travail qui consiste à effectuer la mise à jour de tous les logiciels professionnels et applicatifs utilisés dans un parc informatique donné. La fréquence de la réalisation de ces mis à jour dépend essentiellement de l’éditeur du logiciel.

A noter que la maintenance dans le domaine de l’informatique n’est pas uniquement liée à la sécurité. En fait, elle peut également concerner le paramétrage et la configuration de l’ensemble du système mis en place pour pouvoir éviter les fausses manipulations nuisibles aux données et réseaux.

Pourquoi faut-il faire appel aux services des professionnels en maintenance ?

La maintenance informatique est une opération qui doit être réalisée tous les mois. Aussi, il est conseillé de confier la réalisation de ce travail à des professionnels. De cette manière, on peut être sûr de mettre nos données entre les mains d’une personne compétente et pour laquelle le système informatique n’a plus aucun secret.

 

Infogérance : à savoir sur le contrat

Quelques indications sur le contrat d’infogérance

Le contrat d’infogérance est le document officiel qui enregistre la convention entre une entreprise et le prestataire chargé d’effectuer le travail (infogérant). Il s’agit notamment d’un contrat de niveau de service grâce auquel l’infogérant devra répondre et se plier à tous les désirs du client en terme de qualité de service. L’élaboration de ce document est assez complexe, car des clauses de bases et des clauses spécifiques doivent y être mentionnées.

En quoi consistent les clauses de bases ?

Nombreux sont les éléments qui doivent être retrouvés dans les clauses de base d’un contrat d’infogérance. En effet, elles doivent comprendre la détermination de l’entreprise ainsi que du prestataire concerné. Aussi, les dispositions relatives à la durée, le renouvellement ainsi que la résiliation du contrat doivent y être stipulés. Les assurances, les révisions des prix et les modalités de paiement sont aussi à mentionner. Pour finir,  il ne faut pas oublier d’énoncer les clauses de responsabilité.

En quoi consistent les clauses spécifiques ?

Dans le domaine de l’infogérance, les clauses spécifiques peuvent être ajoutées dans le contrat. Celles-ci dépendant des exigences et du budget de l’entreprise. La préservation de l’opérationnalisation du parc informatique (système informatique, réseaux, etc.) et le perfectionnement de la performance du système informatique. Les services d’assistance au dirigeant, à l’administrateur ainsi qu’aux utilisateurs peuvent également être inclus dans ces clauses.

Les éléments requis dans les clauses

Pour les deux clauses du contrat dinfogérance, ces quelques éléments doivent être vérifiés : le périmètre, les interventions et les matériels.

Le premier élément consiste à définir les limites de la prestation incluse et non incluse dans le contrat. Le second quant à lui détermine les détails du déroulement de la prestation à réaliser (délais du travail, les ressources humaines nécessaires, les intervenants, les coordonnées essentielles à l’intervention, etc.). Pour finir, le troisième élément stipule la liste des matériels inclus dans le contrat et la détermination de la prise en charge des éventuels remplacements ou réparations.

Prestataire informatique : les compétences pour intégrer un réseau avec un Cloud

L’intégration réseau-Cloud : Des défis à relever pour le prestataire informatique

Pour assurer l’intégration d’un réseau dans un Cloud, il est important de veiller à ce que le prestataire informatique dispose de tous les compétences et les savoir-faire nécessaires. En effet, il s’agit d’une opération très délicate et dont les enjeux sont importants.

Normalisation des services offerts

Un prestataire informatique peut être de confiance dans l’intégration d’un réseau dans un Cloud lorsqu’il est en mesure d’assurer des services pouvant parfaitement répondre aux besoins des entreprises sur le plan international. Le fournisseur devra ainsi fournir un service pouvant être fonctionnel partout dans le monde.

Aussi, il est important que le fournisseur mette à la disposition des entreprises une bande passante. De cette manière, ils peuvent augmenter la bande passante de manière planifiée pour tester une nouvelle planification ou pour pouvoir faire face à d’éventuels problèmes relatifs au réseau.

Disposition d’une passerelle vers le Cloud

Sur le plan économique, l’intégration d’un réseau à un Cloud devient une nécessité pour les entreprises. Toutefois, ces avantages ne peuvent être exploités que si le réseau mis en place est parfaitement flexible. Le prestataire informatique doit ainsi être capable d’assurer que le réseau puisse parfaitement répondre aux demandes de configuration et de bande passante émanant des nouvelles applications du Cloud.

Sécurisation du réseau

Avec le Cloud, les réseaux peuvent être exposés à des piratages. Ainsi, il est important que le prestataire dispose des compétences nécessaires pour assurer l’isolation du réseau des trafics externes (ordinateurs, tablettes ou encore smartphones). L’inspection du trafic ainsi que l’analyse comportementale du réseau sont ainsi du devoir du fournisseur. Dans le cas contraire, des programmes malveillants ou autres types de logiciels indésirables pourront s’introduire dans le système informatique de l’entreprise.

 

 

Maintenance informatique : en quoi consiste le métier ?

La nature d’une prestation en maintenance informatique

Dans le domaine de la maintenance informatique, il est possible de réaliser différentes sortes de préventions en fonction des besoins des entreprises. Des interventions qui répondent parfaitement aux processus et aux cultures des entreprises et à leurs budgets. Les interventions peuvent être préventives ou correctives. Aussi, elles sont encadrées par un contrat.

Notion sur la maintenance informatique préventive et curative

Les prestations offertes en maintenance informatique peuvent être catégorisées en deux types : la maintenance préventive et la maintenance corrective.

La maintenance préventive est un travail qui consiste à assurer la vérification du parc informatique de manière régulière et ponctuelle. Elle permet ainsi de prévenir les éventuelles pannes du système.

La maintenance corrective quant à elle consiste à assurer des travaux de réparation à la suite d’une panne. Elle permet alors de remettre en état le bon fonctionnement du système endommagé. Cela permet également de prévenir les risques d’aggravation du problème.

À noter que la maintenance corrective comprend également la maintenance curative. Il s’agit d’une prestation qui consiste à comprendre et à analyser les éventuelles causes de la panne.

Astuce dans le choix d’un prestataire maintenance informatique

Afin d’éviter les éventuels pièges dans un contrat de maintenance informatique, il est essentiel de bien choisir son prestataire. Pour se faire, la première chose à tenir en compte est la situation géographique du prestataire. Il est préférable de choisir celui qui se trouve le plus près de son entreprise pour la rapidité de l’intervention. Toutefois, ce critère permet également de minimiser les coûts, car les interventions sont souvent calculées en taux horaire. Aussi, il est important de rester attentif sur le type de contrat choisi. Celui-ci devra correspondre aux besoins de l’entreprise, tant en termes de périodicité qu’en la nature du travail.

 

Maintenance informatique : pourquoi externaliser ?

Les avantages de l’externalisation de la maintenance informatique

Confier la sécurité et le paramétrage de son réseau informatique à un prestataire expérimenté dans le domaine de la maintenance informatique présente de nombreux avantages.

Pour le bon fonctionnement de l’activité de l’entreprise

Faire appel aux services des professionnels en maintenance informatique permet à une entreprise de mettre en place un réseau parfaitement sécurisé. Il est ainsi plus facile de s’assurer une protection contre toutes les tentatives des cyberattaques. De plus, l’expertise de ces derniers offre la possibilité de disposer des matériels et des systèmes parfaitement à jour. Aussi, cela permet aux informaticiens internes de consacrer plus de temps au cœur de leur métier. De cette manière, ils pourront être plus performants et plus efficaces dans leurs activités.

Avoir une maîtrise des couts avec des infrastructures de qualité

En laissant les travaux de maintenance informatique à la charge des professionnels, les entreprises peuvent bénéficier des avantages des dernières technologies de pointe. Les services offerts par ces derniers ne sont pas seulement adaptés à la grandeur du parc informatique mise en place. En effet, la proposition des technologies de derniers cris et les plus évolutives fait également partie de leurs prestations.

Pour finir, la souscription à un contrat de maintenance informatique permet également à une entreprise de prévoir un budget annuel. Une très bonne chose permettant d’assurer une meilleure planification des charges relatives au système informatique. L’anticipation budgétaire en matière d’ évolution du système informatique est également possible.