Archive for 4 septembre 2015

Maintenance informatique préventive : une nécessité

maintenance informatique préventive pour prévenir les risques

Pour mieux gérer le parc informatique et ainsi gagner en termes de productivité, l’entreprise ne doit pas négliger sa maintenance informatique. Afin de se prémunir contre les éventuels risques de panne, la maintenance préventive est la solution à adopter parmi les différents types de maintenance possibles. Il s’avère alors essentiel de faire le point sur cette catégorie et déterminer ses apports au sein de l’infrastructure IT de l’entreprise.

Une prévention contre les risques de panne

Avec la maintenance curative et évolutive, la maintenance informatique préventive constitue l’une des solutions proposées aux PME pour mieux gérer leur parc informatique. De manière générale, celle-ci consiste à éviter ou à réduire les risques liés à une panne ou à une défaillance au niveau du matériel et des équipements durant les heures d’activités. Ainsi, en cas de problème sur le système d’information, l’entreprise peut prendre les précautions adéquates et éviter le ralentissement de ses activités. D’autant qu’un arrêt peut causer une perte conséquente en termes de coût, rendant la maintenance préventive une nécessité.

Des avantages économiques et plus encore

Bien entendu, la maintenance préventive est un investissement fructueux sur le plan financier. En effet, elle permet de prévoir l’achat de matériels onéreux car au lieu de les changer en cas de panne, il suffit de les entretenir. Cette solution permet également de maîtriser les consommations d’énergies grâce à l’utilisation de matériels optimisés. Il est par ailleurs évident que les avantages de la maintenance informatique préventive ne se limitent pas au côté financier car il offre également de nombreux profits matériels et ergonomiques. Plus précisément, l’entretien préventif a de nombreux impacts positifs sur le maintien de la durée de vie des matériels et ainsi d’optimiser leur rendement. Quant à ses capacités ergonomiques, elle réduit les risques d’arrêt en cas de panne, sachant que ces contretemps nuisent considérablement à la rentabilité de l’entreprise.

Pourquoi opter pour une infogérance globale ?

Infogérance globale : la solution de toutes les entreprises

Si l’infogérance partielle consiste à déléguer la gestion partielle de son système d’information à un prestataire externe, l’infogérance globale confère toutes les activités liées à l’infrastructure IT dans leur intégralité. Cette solution convient à toutes les structures d’entreprise, qu’elle soit petite, moyenne ou grande et offre de nombreux avantages, si bien que la plupart des DSI l’optent pour capitaliser le rendement tout en bénéficiant des meilleurs services.

Une solution à avantages multiples

D’une manière générale, l’infogérance est une alternative souvent adoptée par les entreprises pour ses avantages en termes de coûts et de qualité de travail, sachant qu’elles collaboreront avec des prestataires spécialisés. En plus, elle offre la possibilité de travailler avec plusieurs sociétés spécialisées en même temps pour un meilleur apport en matière de connaissance. Mais opter pour une solution intégrale est une solution privilégiée des DSI car elle offre une réduction et une meilleure visibilité des coûts informatiques. Les économies sont d’ailleurs estimées entre 10% à 15% du budget alloué au système d’information, ce qui représente un bénéfice important sur le long terme. Sans parler de la rapidité du processus qui influera incontestablement sur la productivité de l’entreprise. Mais le principal avantage de l’infogérance globale reste incontestablement le Core Business ou la possibilité de se concentrer sur son cœur de métier.

La clé des PME

L’infogérance est entièrement adaptée aux petites et moyennes entreprises car elle leur permet de passer le cap du recrutement de spécialistes et de conserver le strict minimum dans leur système d’information. D’autant qu’elle donne facilement accès aux nouvelles technologies et offre aux entreprises des solutions en termes d’accessibilité à distance du SI, de gestion centralisée et d’accès en toute circonstance des données. Ce qui n’empêche pas les grandes entreprises de prendre part dans ce lot de bénéfices car cette solution est une opportunité pour un meilleur recentrage des activités et une optimisation du système d’information.

Hébergement informatique : confier ses serveurs à un prestataire

Hébergement informatique : les avantages de l’externalisation

Les entreprises évoluent actuellement grâce vers une infrastructure TSE (Terminal Serveur Edition). Il s’agit des services de Microsoft permettant d’accéder à un système d’exploitation Windows partagé entre plusieurs utilisateurs. Il est possible d’héberger ses serveurs soi-même. Mais si de plus en plus d’entreprises font appel à un prestataire pour leur hébergement informatique, c’est que cette solution leur offre de nombreux avantages qu’il est nécessaire de partager.

Des avantages en termes de coûts et de sécurité

Afin de garantir une efficacité plus optimale dans ses activités, la DSI doit investir dans des matériels de haute qualité, ce qui pèse considérablement sur les dépenses de l’entreprise. Voilà pourquoi son choix se tourne généralement sur des prestataires informatiques avec lesquels elle ne paye que ce qu’elle consomme, d’où une réduction en termes de coûts. Ensuite, opter pour un hébergeur informatique externalisé pour gérer ses serveurs est un gage de sécurité en plus pour l’entreprise concernée. D’autant que la qualité des matériels utilisés par ces entités répond aux normes requises dans le domaine. Ainsi, l’entreprise est sure de bénéficier d’un service complet et certifié tant sur l’infrastructure (climatisation, alimentation électrique, etc.) que sur le logiciel (antivirus, pare-feu, sauvegardes, anti-spam, etc.)

Des serveurs hébergés plus ergonomiques

L’hébergement informatique externalisé est un excellent moyen de gagner davantage en termes de disponibilité. En effet, le prestataire dispose naturellement d’un système de supervision, de maintenance ou encore de gestion des sauvegardes plus structuré. Par conséquent, l’entreprise pourra mieux se concentrer sur son cœur de métier tout en bénéficiant d’un service assuré par des professionnels. Toutefois, afin d’accéder aux serveurs distants dans les meilleures conditions, elle doit bénéficier d’une connexion internet haut débit. Dans tous les cas, l’hébergement externalisé est une solution idéale pour tout type d’entreprises soucieuses de trouver un équilibre dans ses activités IT.

Maintenance informatique : en route vers la modernisation

La maintenance informatique laisse place aux tests qualité

Si autrefois, la maintenance informatique était le poste de dépense privilégié des DSI, il n’en est plus rien actuellement. En effet, avec la modernisation du processus lié à l’infrastructure IT, le système d’informations d’une entreprise troque cette activité contre les tests de qualité pour logiciels. En clair, près de 50% du budget de dépenses du SI sont attribués aux tests de qualité.

Un choix tourné vers l’externalisation

Actuellement, la gestion du système informatique suit les nouvelles tendances en matière de technologie. Cette transformation digitale incite les responsables informatiques des entreprises à opter pour l’externalisation de la maintenance informatique. Ainsi, au lieu de dépenser une somme colossale dans cette activité, elles préfèrent dédier sa gestion à des prestataires externes. Une solution qui semble trouver tout son avantage étant donné que les coûts liés à l’infrastructure IT seront réduits et le travail sera pris en charge par des professionnels. Il n’est d’ailleurs pas rare que la plupart des DSI optent pour cette voie compte tenu des nouveaux systèmes et applications (Cloud, Big Data, etc.) qui introduisent les entreprises dans l’ère de la modernisation.

La DSI au service de la relation client

Bien qu’elle ait une fonction technique, la DSI s’intéresse de plus en plus à l’expérience utilisateur. C’est la raison pour laquelle nombre d’entreprises misent sur la qualité et la fiabilité des applications. Elles entrent ainsi dans une phase d’exploitation des comportements des utilisateurs, d’où une nécessité d’investir davantage dans la relation client. Pour ce faire, elles travaillent actuellement sur leur e-réputation et développent leur image à travers les médias sociaux et autres plateformes interactives. Ainsi, sans pour autant délaisser la maintenance informatique, les tests logiciels prennent une importante envergure dans la transformation digitale, visant à propulser l’entreprise dans le développement numérique.