4 conseils pour gérer son parc informatique

Gérer convenablement son parc informatique est primordial

Cette tâche permet de prévenir toute défaillance du système d’information, d’en réduire les coûts de fonctionnement et d’en assurer la pérennité. Plusieurs approches et techniques permettent de mieux gérer son parc informatique et chez Adealis, nous accompagnons quotidiennement nos clients dans cette démarche. Nous avons donc regroupé pour vous 4 bonnes pratiques qui vous permettront d’optimiser la gestion de votre parc.

1. Créez votre CMDB

La CMDB, ou Configuration Management Data Base, permet de mettre en place une base de données qui répertorie l’ensemble de votre parc informatique :

  • Imprimantes
  • Claviers
  • Souris
  • Ordinateurs
  • Eléments réseau
  • Logiciels
  • Licences

Voici quelques éléments qui peuvent figurer dans votre CMDB et qu’il est fortement recommandé de mettre en place. De cette manière, votre DSI (Direction des Systèmes d’Informations) puisse anticiper le remplacement de votre matériel endommagé ou simplement plus maintenu par l’éditeur ou le constructeur.

2. Automatisez votre système d’information

Automatiser vos processus IT vous permettra de gérer votre parc informatique de manière plus efficiente.

Un grand nombre de manœuvres peuvent être automatisées :

  • Mises à jour
  • Démarrage des serveurs
  • L’extinction d’ordinateurs
  • Le déploiement de logiciel

Allégez vos équipes de ces tâches répétitives qui leur font perdre du temps pour qu’elles puissent se concentrer sur des projets valorisants en rapport avec votre cœur de métier.

Quel que soit la taille de votre structure, vous devez veiller à bien gérer votre parc informatique.

Votre parc informatique doit être contrôlé et sécurisé.

3. Homogénéiser vos logiciels et votre matériel

Standardiser vos logiciels et votre matériel informatique vous permettra de simplifier leur maintenance. Dans un premier temps, il est primordial de faire un état des lieux de votre par cet de votre entreprise. Après avoir analysé les profils des utilisateurs, il vous faudra les regrouper selon les logiciels et matériels qui leur convient.

Vous pourrez alors réduire le nombre de logiciels pour gagner en déploiement et en maintenance :

  • Réduisez les défaillances
  • Évitez les mises à jour
  • Moins de tests

Chacun ne pourra donc plus utiliser son logiciel favori en entreprise mais l’enjeu est de taille pour votre parc informatique qui se doit d’être cohérent.

4. Faites appel à un prestataire

Concentrez-vous sur votre cœur d’activité et faites appel à un prestataire spécialisé dans la gestion de parc informatique.

Si vous déployez vos logiciels en mode SaaS (Software as a Service) vous n’aurez plus à installer de logiciel sur vos postes de travail. Vos applications seront hébergées chez un prestataire qui s’occupera également de la maintenance et de la mise à jour de de vos logiciels.

Vous n’aurez plus qu’à vous connecter sur votre navigateur web pour avoir accès à vos applications, pratique non ?

Chez Adealis, nous mettons en place un véritable suivi tant du matériel que de son contenu, afin d’avoir une visibilité précise de votre parc.

Pour vous, cela signifie :

  • Mises à jour des logiciels automatiques
  • Moins de données à stocker en interne
  • Moins de logiciels installés sur les ordinateurs de l’entreprise
  • Que vos logiciels seront utilisables n’importe où

 

En somme, gérer votre parc informatique nécessite une bonne organisation qui portera ses fruits sur le long terme. Mais si vous n’êtes pas expert dans le domaine, ces démarches vous feront perdre plus de temps qu’elles ne vous en feront gagner. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel dans le domaine.